Construction d’un foyer pour migrants (EVAM) / Lausanne (CH)

///Concours / Foyer d’accueil et d’hébergement collectif pour migrants à Lausanne / Maître d’Ouvrage : EVAM / Surface : 1800m2

Notre projet du foyer d’accueil et d’hébergement collectif pour migrants à Lausanne se caractérise par une grande simplicité dans la disposition des espaces, en particulier des différentes chambres et dans leur aménagement intérieur permettant ainsi au foyer de s’adapter aux nombreuses situations familiales et sociales des migrants.

EVAM Axo 1

Chaque chambre simple peut communiquer avec la ou les chambre(s) attenante(s) par le biais d’une simple porte intérieure ouverte selon les besoins. Une chambre simple peut par exemple se joindre à une chambre avec sanitaire.

La question de l’intimité à l’intérieur de la chambre se matérialise sous la forme d’un seuil d’intimité préservé par des rideaux sur rails amovibles limitant l’espace lit / placard.

EVAM Axonométrie des chambres

Dans les espaces communs, l’intimité est respectée par exemple par l’éloignement volontaire des salles de bain hommes et femmes et à l’intérieur de chaque salle de bain, la séparation en bloc individuel.

EVAM vue de nuit

Les différents accès du bâtiment sont d’une grande simplicité et efficacité : un niveau bas depuis l’avenue pour les différents accès au sous sol, un niveau haut à l’arrière du bâtiment pour les vélos et à un niveau intermédiaire le palier d’entrée du bâtiment qui récupère le niveau du trottoir du chemin du Chasseron.

Bien que contrôlés par la grande visibilité du gardien depuis sa loge, les espaces au rez-de-chaussée profitent d’un contact visuel fort avec l’extérieur.
Les espaces de la salle polyvalente et de jeux pour enfants s’ouvrent sur une cour protégée grâce à son implantation en surplomb de l’avenue et son intégration dans le dénivelé du terrain.

Il est également question d’adaptabilité de ces espaces communs à une grande richesse d’usages et de pratiques par leur modularité.

Un des éléments architecturaux du projet est amené par la double peau perforée à l’angle principal du bâtiment.
La double peau perforée, signe architectural fort, protège la vie en collectivité des espaces communs des nuisances extérieures. Une ambiance lumineuse est alors créée ; notamment dans la salle de recueillement au rez-de-chaussée marquée par un rythme différent de celui des cuisines des étages supérieurs. Cette salle est largement dimensionnée de sorte à accueillir la mixité culturelle et religieuse de l’ensemble des migrants.

L’attique accueille l’ensemble des espaces réservés à l’administration permettant un meilleur dimensionnement et fonctionnement des autres éléments du programme en rez-de-chaussée. Les bureaux bénéficient notamment d’une vue dégagée et d’un espace extérieur. Des chambres / studio y sont également aménagés permettant d’accueillir des familles alors isolées des autres étages.